Wagner! :Essia Cherni

Spread the love

Wagner!

 

Comment as-tu pu dompter ma langue sauvage?

Peut-être la dénoncerais-je en face des ténébres,

…Avant de m’infiltrer dans la nuit

Peut-être rendrais-je les tic-tacs de mes vertèbres

…en sons des tam-tams africains

Qui rythmeraient la tiédeur du désert de neige..

Peut-être, me dégringolerait ta baguette au sommet de la folie

 

Peut-être…

 

 

Wagner,

..C’est toi, le fou à lier qui m’as  contaminée autant que la fiévre des flûtes

Oh! Toi qui es debout devant moi autant qu’une catastrophe s’attendant à un trait d’union

Pour  me faire pénétrer dans un vacarme étourdi…

 

Wagner,

Oh! Toi qui es mon asile révé,

Il se peut, Wagner, que tes morceaux se reproduisent sur ma poitrine..

 

Il se peut que je m’asseye auprès de toi devant le piano sans que tu t’en aperçoives…

Il se peut ,Wagner, que je pleuve en toi pour que tu verdisses…

 

Texte  arabe original de Essia Cherni

Texte traduit par Aicha Khadraoui Chebil

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*