Mihai Savin

Spread the love

Mihai Savin

e o arșiță de veghe a lucrurilor
prinse de efemerul pliat pe himerice tonuri.
e o plânsă mână de-a ta sub cais
cu floarea căzută absolut în moment.
e neliniștea lutului din muchia casei
până ce seara își trage juponul de raze
roz după roz și uitarea se retrage-n ani.
e tulburarea câinelui cu vuiet agitat
când privește-n oglinda laptelui cuminte
sorbindu-l din cratița veche.

mai e o expirație ciudată a zidului
zăpușit de pluralul Anelor ușoare
esențial zidite în extazul cărămizii.
e un crov de sugerări cuibărit în frica apărută
din unghiul virusului peregrin
și un descifrabil de 4/4-1 căzut pe glezna ta
din visul stricat de Atlantida nesalvată
nici de do major.

…………………………………………………………..

Ce n’est pas comme ça

C ‘ est une veillée brûlure de choses
prise par l’éphémère pliée sur des tons chimériques.
Il y a une main qui pleure sous le cais
avec la fleur absolument tombée dans le moment.
C ‘ est l’agitation de l’argile au bord de la maison
Jusqu’au soir il tire ses rayons peau
Rose après les retraites roses et l’oubli depuis des années.
C ‘ est le trouble du chien avec un rugissement agité
Quand il regarde dans le miroir du bon lait
En train de le siroter du vieux pot

Il y a une autre expiration bizarre du mur
Allégé par le pluriel de lumière anes
Essentiellement construit dans l’extase des briques.
C ‘ est un chrov de suggestions nichées dans la peur
sous l’angle du virus pèlerin
et un 4/4-1 déchiffrable est tombé sur votre cheville
du rêve brisé par Atlantis non sauvé
Même pas en faisant majeur.

Mihai Savin Iași / copyright

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*